Témoignages

 

Problèmes urinaires

 

"J’ai eu la chance de rencontrer Junnon lorsqu’elle exerçait à Perpignan, le ville où je suis installée depuis plusieurs années. Ce sont des problèmes urinaires répétitifs qui m’ont menée jusqu’à son cabinet, après que de multiples, onéreux examens médicaux aient été pratiqués à l’hôpital et en clinique, sans succès. La rencontrer et cheminer avec elle a été l’un des moments les plus enrichissants de ma vie. Non seulement je ne souffre plus d’aucun problème urinaire, mais elle m’a également appris à appréhender mon corps, et mon mental de façon totalement différente et active. C’est une vraie "magicienne", une personne d’une très grande qualité humaine, très pragmatique et très humble. Je dirais que sa qualité principale est qu’elle transmet et partage son savoir et fait en sorte que l’on se l’approprie. J’ai en ma possession une "petite boîte à outils" que je peux ouvrir et dont je peux me servir dès que j’en ressens le besoin. Je ne peux que vous encourager à la rencontrer !"

Fred

 

Problème ostéopathique structurel et modification d'humeur chez l'enfant

 

Mon fils de 11 ans est tombé sur le dos en faisant du ski. Par la suite,il se plaignait de mal de dos. Après une seule séance, il n'a plus eu mal au dos et plus encore, ce qui a été très impressionnant, c'est que nous nous sommes vus le samedi et le lundi, il avait retrouvé une pêche d'enfer, comme il n'en avait pas eu depuis longtemps. Et il garde toujours cette énergie. Junnon a dû lui décoincer quelque chose, je ne sais pas... Mais c'est appréciable pour lui et pour nous (enfin, il faut canaliser ... mais c'est mieux que de le voir se renfermer).

Fabienne

Commentaire:
Pour les problèmes structurels des enfants, j'utilise souvent une technique qui remet le compteur de la proprioception à 0. Par rapport aux adultes, la réaction du corps de l'enfant qui est constamment en croissance, est vraiment incroyable. Souvent je n'ai besoin que d'une seule séance, puis l'énergie surgit. Pour les adultes, avec la même technique, le mal s'en va avec peu de séances mais, il en faut plusieurs pour sentir une poussée d'énergie. Pour lui,  j'ai aussi regardé ses méridiens.  Ayant trouvé le méridien du poumon faible, je lui ai donné des exercices pour renforcer ses poumons et demandé aux parents de faire un travail sur lui.  Le poumon est la porte du chagrin, alors, une fois harmonisé, même sur le plan psychologique, on peut se sentir libre.

 

 

 

Maladie orpheline

 

"Je suis atteinte d'une maladie génétique, dite "maladie orpheline" qui s'est déclarée à l'âge de 19 ans. Sans entrer dans les détails, il s'agit de la mutation de protéines qui ne peuvent pas s'éliminer, qui se déposent sur différents organes (le coeur, le larynx, les conduits auditifs ... en ce qui me concerne) et extérieurement sur la peau (le visage, les aisselles, les mains, le cuir chevelu, ...). Il n'existe actuellement aucun traitement.

Après un été 2008 très éprouvant, avec une anémie et des désordres de la thyroïde dont la médecine traditionnelle ne parvient pas à trouver la cause et l'échec des traitements, je décide de prendre ma santé en main d'une autre manière et je fais appel à Junnon que je rencontre pour la première fois en 2008, la veille de Noël. Je souhaite tout simplement mettre un terme à l'escalade des ennuis de santé qui ne cessent de s'accumuler.

Après deux séances à une semaine d'intervalle, je retourne  en Charente avec une série d'exercices à faire tous les jours. J'ai tellement envie d'aller mieux que je les fais très régulièrement, même si je me demande parfois comment des choses aussi simples peuvent aider à améliorer la santé. Mais bon, j'ai fait ce choix et je suis bien décidée à aller jusqu'au bout car j'étais quelqu'un de très actif et je souffrais beaucoup de ne plus "tenir le coup", de ne plus "avoir de jus", d'éprouver un sentiment de fatigue permanente.

Très rapidement, je commence à me sentir plus en forme, j'ai l'impression d'être poussée par une sorte d'énergie intérieure.  Fin Janvier, c'est ma coiffeuse qui me fait remarquer que les "plaques" qui s'étaient accumulées sur le cuir chevelu, la nuque et derrière les oreilles sont en train de disparaître par endroits. Quelques jours plus tard, c'est le médecin ORL qui me suit depuis plusieurs années qui s'étonne car dit-il, "c'est curieux, j'ai l'impression que vos conduits auditifs sont beaucoup moins épais qu'ils ne l'étaient".

La semaine suivante, ce sont des amis (aucun d'eux n'est au courant de la démarche que j'ai entreprise) qui me trouvent "changée" mais sans pouvoir préciser en quoi exactement ! Puis ce sont mes proches qui constatent que j'ai  le teint plus clair, la peau moins épaisse et mon mari qui me fait remarquer que les dépôts qui s'étaient accumulés sur les mains et les aisselles sont eux aussi en train de disparaître.

J'ai du mal à croire à ce qui m'arrive, car si j'espérais ralentir l'évolution de la maladie, je n'ai jamais songé que les symptômes existants puissent disparaître peu à peu. Et pourtant, c'est bel et bien ce qui est en train de se passer ...

Le spécialiste de cette maladie qui me suit dans un CHU, confirme lui aussi l'amélioration constatée par d'autres et me dit "en fait, il semblerait que votre corps soit en train de fabriquer des anticorps pour éliminer les cellules malades".Dans le même temps, des examens de sang confirment que l'anémie est en train de se résorber et que la thyroïde retrouve un fonctionnement normal. Lors de la consultation, il prend des photos de certaines parties du corps et me demande d'en faire régulièrement et de les lui adresser pour qu'il puisse mesurer l'évolution et décide de me revoir dans six mois.

Cela peut paraître incroyable mais pourtant, c'est vrai !

J'ai revu Junnon pour d'autres séances fin Mars 2009 et l'amélioration se poursuit. C'est maintenant le coeur qui va mieux et le cardiologue vient de modifier les paramètres de déclenchement du pacemaker que je porte depuis deux ans car le muscle cardiaque fonctionne de manière plus régulière et sans aide extérieure.

Un autre manière de prendre en charge sa santé est possible. Ces exercices énergétiques en sont la preuve et je continue à les faire très régulièrement, chaque matin au lever.

Madeleine

 

Commentaire:

Dès qu'elle a commencé à faire les exercices énergétiques que je lui avais conseillés, elle a eu des résultats concrets.  En temps normal, je donne des exercices quotidiens assez courts de 3 à 10mn, mais pour Madeleine, j'avais préconisé des exercices beaucoup plus longs, 15 à 20mn, elle les a répétés assidûment chaque jour, en les prenant très au sérieux.  Tout le monde n'est malheuresement pas aussi tenace que Madeleine, alors j'ai vraiment apprécié qu'elle prenne aussi bien soin d'elle. 

 

 

Problème structurel aiguë - adulte lombalgie aiguë


Mon fils de 6 ans a sauté sur moi la veille et j'ai été pliée en deux de douleur dans le dos.  Le lendemain quand je suis allée voir Junnon, au bout de 3 minutes, je n'avais plus de douleur et je pouvais de nouveau comme si il ne m'était rien arrivé.  Il est difficile de croire que ce genre de traitement soit possible. C'est vraiment de la magie!
Virginie

 

Commentaire:
Il n'y a rien de bizarre à pouvoir rapidement éliminer une douleur aiguë récente. J'ai toujours incité les gens à aller voir leur ostéo ou kiné ou autre praticien de santé de préférence, tout de suite après qu'ils se soient blessés.  Plus vite ils vont consulter, plus vite correction une normale se met en marche.  Si vous tardez trop, non seulement vous avez à supporter votre douleur, mais en plus vous ajoutez une douleur de posture de compensation, et devez consulter plusieurs fois alors qu'une ou deux séances auraient pu suffire.   En revanche dans le cas des enfants, même si vous tardez un peu à consulter, le temps de récupération est beaucoup plus rapide que chez l'adulte.

 


Problème structurel chronique- capsulite adulte

 

J'ai consulté Junnon après que plusieurs médecins m'ayant diagnostiqué une capsulite rétractile (frozen shoulder in english) m'aient annoncé qu'il n'y avait pas de solution autre que d'attendre 12 à 18 mois que le blocage se résorbe naturellement.
Le mieux qu'ils m'aient proposé étant une infiltration afin de traiter la douleur mais qui serait sans incidence sur le perte de mobilité de l'articulation.
Sur les conseils d'une amie j'ai donc contacté Junnon qui a pu  me proposer une première scéance quelques jours plus tard.
4 scéances et 6 semaines plus tard, j'avais retrouvé + de 75% d'amplitude dans mes mouvements et la douleur avait significativement diminué.
Je suis d'un naturel plutôt rationnel et certaines de ses pratiques m'ont parfois interpellé, mais force est de constater l'efficacité du traitement au travers des résultats produits.
Je conseille à toute personne atteinte de capsulite de consulter Junnon dès que possible. Elle vous fera gagner un temps précieux vers le rétablissement.
De plus, elle est délicieuse et très disponible.

Philippe Motet

 

Commentaire:
Intéressant...J'ai utilisé presque uniquement le massage médical thérapeutique et la physiothérapie pour Mr. Motet.  J'ai peut-être aussi testé ses énergies de base au cas où..., contre les maladies ou problèmes psycho-corporels, j'emploie des techniques qui paraissent bizarres  pour les Français.  Au contraire, je me sens très carrée et rationnelle, proche du monde de la médecine.  Certains articles peuvent rendre étranges les technique que j'emploie mais, en 15 ans de pratique, j'ai pu voir les mentalités évoluer dans le bon sens.

 

 

Problème structurel aiguë - l'entorce - cheville foulée adulte

Je me suis tordu la cheville lors d’une randonnée et, bien que n’ayant

pas vraiment ressenti de douleur sur le coup, celle-ci est apparue

ensuite après le refroidissement des muscles. J’ai alors commencé à

boiter et mon pied n’était plus mobile. J’ai vu Junnon aussitôt qui m’a

prodigué les mêmes soins qu’à un sportif de haut niveau : plonger le

pied dans la glace sans attendre, supporter la douleur engendrée par

le froid aussi longtemps que possible, puis recommencer l’opération

une dizaine de fois en alternant avec des mouvements de rotation de la

cheville mais sans forcer. Junnon m’a ensuite strappé et, le lendemain

matin, je pouvais à nouveau marcher normalement, toute douleur ayant

quasiment disparue. Sans ce traitement, j’aurais probablement traîné

la blessure plusieurs semaines. Je vous recommande son travail dont

l’efficacité repose sur la richesse de son parcours.

Sophie, ancienne journaliste sportive


Commentaire:
L'entorse, plus vite on en prends soin, plus vite on la guérit. mais vraiment très vite, comme l'a fait Sophie.  Si on attend plus d'une semaine, c'est beaucoup plus long à guérir, et cela entraîne d'autres déséquilibres structurels par compensation, du fait d'être blessé et de boiter.  Si on tarde plus de 3 semaines, ...la séance sera très douloureuse et ça ne guérira pas aussi rapidement!  Alors, faites-vous vite soigner! 

 

 


Les Phobies - claustrophobie

 

J’ai eu l’adresse de Junnon par une ancienne collègue. Je suis infirmière aux urgences.  Pour des raisons inconnues, j’ai un jour commencé à souffrir de claustrophobie. Je ne pouvais plus monter dans un ascenseur avec un brancard. C’était très handicapant dans mon travail. Pendant un an, j’ai dû courir dans les escaliers pour rattraper l’ascenseur.
J’ai fait trois séances avec Junnon et, comme elle me l’avait annoncé, j’ai complétement oublié que j’avais un problème : je suis montée à nouveau dans un ascenseur avec un brancard et c’est en sortant que j’ai réalisé que j’étais montée dedans sans angoisse et sans y penser.

Comme j’habite en Bretagne, je suis venue un week-end pour faire mes deux premières séances d’affilée puis je suis revenue la semaine suivante pour la troisième.  C’est vrai que les méthodes employées peuvent surprendre, même si Junnon explique très bien les mécanismes à l’œuvre, mais ça marche ! Je me sens maintenant libre et heureuse d’avoir fait le choix de venir jusqu’à Paris pour me débarrasser de cette phobie inexpliquée.

Françoise

 

Pour avoir plus de témoignages cliquez ici